Les jeux nostalgiques sont toujours nombreux, qu’il s’agisse d’hommages, de clins d’œil ou de tentatives de modernisation d’un genre. Certains genres sont toujours autant en forme comme les FPS, d’autres sont convalescents pour des raisons de concurrence comme les RTS qui peinent à faire le poids à coté de Starcraft 2, et enfin il y a simplement des genres passés de mode, comme les Shmups.

Un classique revisité

Test_Fullblast_1

Les shoot them up, ou shmup (contraction de shoot’m’up) consistent à incarner un vaisseau, un avion, un robot ou encore une sorcière (jetez un œil à eXceed si vous ne me croyez pas, dont la musique est d’ailleurs excellente). Dans la peau ou la coque de ceux-ci, le joueur doit éliminer des vagues d’ennemis, arrivant soit d’en haut (« top-down shooters » inspirés à l’origine de Space Invaders bien sûr), soit à l’horizontale (avec des classiques comme R-Type).

Fullblast est donc un top-down shmup, où vous incarnez, dans la pure veine des classiques du genre, un avion futuriste qui part à la chasse aux aliens au travers de différents environnements terrestres. La seule nuance avec la situation habituelle est que votre écran tournera parfois. En effet votre avion se déplace en fait en altitude au-dessus du sol, et parfois vous rencontrerez une tour ou un obstacle au-dessus duquel vous serez amené à pivoter.

En dehors de cela, le jeu affirme à raison utiliser des graphismes plus modernes. Un style cartoon donne une patte plus « fun » et « casual » au jeu, même s’il est étrange que le décor de fond, lui, soit plutôt réaliste et que l’ensemble ne soit donc pas parfaitement cohérent. Enfin, la musique, souvent très emblématique dans ces jeux, est là aussi classique, sans être très marquante.

La bonne plate-forme ?

Test_Fullblast_2

C’est la question que l’on vient à se poser au bout d’un moment. Les graphismes sont colorés mais ne sont pas très détaillés et fouillis, et il n’y a aucun intérêt à les voir sur grand écran. De même, le gameplay n’est pas spécialement complexe, et le jeu n’est honnêtement pas outrageusement difficile (sans être d’une facilité déplacée pour un genre réputé pour sa difficulté). Tout cela converge vers une conclusion : avoir ce jeu sur PC n’apporte rien.

Comprenez bien que je ne reproche rien à ce jeu, correct en soi, si ce n’est qu’il existe énormément de jeux du même genre sur le Playstore et l’iStore, et qu’il ne m’intéresse pas d’avoir le même sur mon PC. Avec la volonté d’ouvrir le genre à un plus large public, UFO Crash Games aurait pu imaginer de nouveaux éléments de gameplay en s’inspirant de la manière dont le genre du plateformer se renouvelle par exemple. Proposer des graphismes plus colorés et lisses rend peut-être le jeu plus agréable à un public non initié, mais ne fait que le placer à égalité avec les jeux mobiles.

Alors pour être parfaitement franc une différence existe, un argument de poids, le multijoueur coopératif en local. Deux manettes, un autre joueur, et vous êtes partis pour tuer de l’alien à deux. Et pour vous confondre l’un et l’autre en permanence, car les nuances entre vos vaisseaux sont faibles, et entre vos tirs inexistants. Oh, et attention à ne pas être le maillon faible, car si vous perdez vos vies, vous êtes Game Over, peu importe si votre ami, lui, continue encore plusieurs niveaux. Absolument pas convaincant donc, et cela ne donne certainement pas l’impression que le jeu a été réfléchi autour de ce mode. Une conclusion décevante à la meilleure idée proposée par Fullblast.

Résumé

Global: Moyen
Positif:

  • bon équilibrage de la difficulté
  • gameplay classique et efficace

Négatif:

  • graphismes peu impressionnants
  • peu ou pas d’innovations
  • mode coopératif pas à la hauteur

Peu convaincant, FullBlast n’est pas à sa place sur PC. C’est peut-être là l’avenir du shmup à l’ancienne: sur les mobiles, où son gameplay simple est plus apprécié que sur PC ou console, où il semble juste dépassé.

Article originellement publié sur Ogaming.tv

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *